New Call-to-action

L’Union Européenne désire une économie circulaire, durable et respectueuse de l’environnement, insistant sur le recyclage des matériaux d’emballage comme un des moyens d’atteindre cet objectif. L’aluminium et le fer-blanc sont des matériaux parfaits, en raison des avantages environnementaux et économiques qu’ils ont sur les récipients en plastique.

Impact Environnemental de la Production

Ces trois matériaux – aluminium, fer-blanc et plastiques, dépendent de matériaux ayant été extraits du sol, traités et raffinés pour atteindre leur forme finale. Les forêts et écosystèmes sont détruits, les habitats de la faune sauvage perdus, et les zones environnantes sont polluées par les toxines émises durant le processus d’extraction. De plus les méthodes de production impliquent souvent des produits chimiques et génèrent des produits chimiques dérivés.

L’extraction, la production et le transport des matériaux utilisent tous de l’énergie provenant principalement de combustibles fossiles, responsables d’émissions de gaz à effet de serre. De plus, les matériaux bruts des trois types d’emballages sont importés d’Europe, augmentant encore l’utilisation de combustibles fossiles requis pour le transport longue distance.

Il est donc essentiel de réduire l’utilisation de nouveaux matériaux générés par la production primaire, afin de réduire les dégâts et la destruction de l’environnement.

Avantages du Fer-blanc et de l’Aluminium

L’aluminium et le fer-blanc sont tous deux des matériaux permanents pouvant être recyclés et réutilisés à l’infini, sans perdre leurs qualités ou leurs propriétés. Ils restent légers, solides et assez souples que pour être façonnés en récipients de différentes formes. Ils sont donc des candidats idéaux à la production secondaire ou pour être réutilisés après recyclage. Utiliser ces deux métaux comme matériau d’emballage.

New Call-to-action
 
  • Réduit les dégâts provoqués aux forêts,
  • Réduit la pollution atmosphérique, des eaux et du sol
  • Réduit la place nécessaire dans les décharges, et
  • Limite les changements climatiques lorsque les émissions sont réduites.



Fer-blanc

Le fer-blanc, consistant en feuilles de métal revêtues d’étain pour résister à la rouille, peut être entièrement recyclé. Il est utilisé comme boites et comme couvercles pour récipients en aluminium et en verre. Utiliser du fer-blanc recyclé,

  • Réduit l’énergie utilisé de 60% par rapport à la production de nouveau matériau
  • Empêche 86% des rejets dans l’air et 76% de la pollution des eaux,
  • Diminue les rejets dus à l’extraction jusqu’à 97%, et
  • Économise 40% d’eau durant la production.

Tinplate-recycling-desjardin

Recyclage de Fer-blanc. Provenance de l’Image :  Apeal

En Europe, le fer-blanc est le matériau le plus recyclé. Des pays comme les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et l’Espagne ont réussi à atteindre un taux de récupération de l’acier de plus de 90%, grâce aux propriétés magnétiques de l’acier. Lorsque les déchets en fer-blanc qui n’ont pas été triés correctement se retrouve mélangé aux déchets normaux, ils sont incinérés ou soumis à des traitements chimiques et mécaniques. Des aimants géants sont utilisés pour récupérer les bouts d’acier dans ces déchets.

Aluminium

L’aluminium est produit à partir de bauxite, et sa production peut être la production demandant le plus d’énergie parmi tous les métaux. Il est utilisé pour fabriquer des boites et des conserves pour nourriture, peintures, cosmétiques et d’autres bien consommables.

recycling-rates-of-main-packaging-materials

Taux de Recyclage des principaux matériaux d’emballages. Provenance de l’Image : Apeal

Utiliser de l’aluminium secondaire présente de nombreux avantages :

  • Économise 95% de l’énergie requise par la production d’aluminium primaire.
  • Permet une réduction des émissions de carbone de 97% et est le matériau le moins polluant parmi tous les matériaux après recyclage.

L’Europe possède le taux de recyclage d’aluminium le plus élevé au monde. L’Europe recycle 60% de ses emballages en aluminium et 90% de l’aluminium utilisé dans le secteur de la construction et le secteur automobile. Le recyclage des boites en aluminium atteint 73%. Plus de 50% de l’aluminium utilisé par ses pays membres provient déjà de sources secondaires.

De plus, 89% de l’aluminium recyclé est traité et récupéré en Europe, réduisant ainsi les émissions dues au transport longue distance. Ceci offre aussi comme avantage la création de milliers d’emplois localement, offrant un boost aux économies nationales, le recyclage de l’aluminium étant une industrie de petite ou moyenne taille. Sans surprise, il est considéré comme une « Etoile de l’Économie Européenne ».

Le Problème des Emballages Plastique

La gestion des déchets reste un problème majeur des emballages plastique. Moins de 30% des emballages en plastique est recyclé en Europe. Dans ce lot, 31% finit dans des décharges, et 39% sont incinérés pour produire de l’énergie.

Récupération Moindre du Plastique

La récupération du plastique dépend du type de polymère utilisé dans sa fabrication. Les PET (Polyéthylène Téréphtalate), PEHD (Polyéthylène Haute Densité) et PP (Polypropylène) sont des types de plastiques facilement recyclables. Il est possible de recycler des PET par procédé chimique, mais le coût s’avère élevé. En Allemagne, 98% des bouteilles en plastique sont recyclées, parmi lesquelles seulement 34% sont utilisées pour fabriquer des nouvelles bouteilles en PET de grade alimentaire, le reste étant recyclé en produits tels que des textiles, des rubans, etc. La plupart des PEHD et des PP sont également recyclés de cette façon.

De manière globale, en Europe seulement 30% du plastique des emballages en plastique recyclé est récupéré, il y a donc un besoin constant en nouveau plastique. Chaque année, 4% de combustibles fossiles sont utilisés comme matériau brut, et un autre 4% fournit de l’énergie pour la production de plastique, ce qui alimente à son tour les changements climatiques et génère pollution atmosphérique et production de toxines.

Impacts Sociaux de la Pollution par le Plastique

De plus, les déchets en plastique finissent dans les océans, et constituent 80% de l’ensemble des déchets des océans. Les emballages plastique s’accumulent en Méditerranée, dans l’Océan Arctique et dans la Zone Économique Exclusive Européenne, affectant le tourisme, le transport maritime et les pêcheries.  En outre, la plupart des déchets en plastique sont exportés vers les pays en voie de développement pour recyclage, ces exportations ayant bien souvent lieu dans des conditions dangereuses qui peuvent causer des problèmes de santé aux êtres humains.

Impacts Environnementaux du Plastique

Le plastique peut être décomposé en petites particules qui peuvent prendre de 10 à quelques milliers d’années avant de se décomposer entièrement dans les océans et les décharges. Durant cette période,

  • Des millions d’animaux marins sont tués car ils consomment du plastique et des microplastiques.
  • Plus de 700 espèces marines, dont beaucoup sont en voie d’extinction, ainsi que l’entièreté de leurs habitas sont décimées à cause du plastique.
  • Des produits chimiques nocifs tels que le bisphénol A (BPA), un élément carcinogène, et le bisphénol S (BPS) ou bisphénol F (BPF), peuvent se diluer dans les décharges et les océans et tuer des animaux, ainsi qu’être nocifs pour les êtres humains.
  • L’utilisation du plastique présente donc des coûts environnementaux, sociaux et économiques cachés.

Un Choix Évident

En résumé, l’utilisation des métaux recyclés tels que l’aluminium et le fer-blanc est une option non seulement économiquement viable mais également respectueuse de l’environnement. Le choix d’utiliser l’aluminium et le fer-blanc recyclés est une évidence lorsque l’on examine le fait que ces matériaux conservent toutes leurs propriétés originales après recyclage.

New Call-to-action

References

Topics: Caviar, Durabilité, Thé Café & Épice, Biscuits, Confiseries, Cosmétique, Luxury Packaging FR, Metal Packaging FR, Parapharmacie, Private Label Cosmetics FR