New Call-to-action

De plus en plus de producteurs et de fabricants à la recherche d’emballages écologies se tournent vers l’aluminium, car il s’agit d’un des métaux les plus recyclés. 75% de l’aluminium qui a été extrait jusqu’ici est encore utilisé. Il est donc parfaitement adapté aux ambitions européennes d’une économie circulaire. Dans ce contexte, il est important d’examiner à quel point les revêtements en aluminium impactent son image écologique.


L’Aluminium comme Matériau pour Emballages

L’aluminium est un excellent matériau pour les emballages, offrant une barrière protégeant de l’air, de la lumière, de la température, de l’humidité, les micro-organismes et les odeurs. Il a un goût neutre et peut contenir des composants volatiles et des arômes. Il est léger et entièrement recyclable. 11% de tout l’aluminium produit est utilisé pour les emballages, dont 8% pour les emballages pour cosmétiques.

Aluminium packaging in Germany  (Image Credits- GDA)

 

 

AlEmballages Aluminium en Allemagne en % (Provenance de l’Image : GDA)


Les Récipients en Aluminium ne possèdent pas tous un Revêtement

Le film d’oxide que l’aluminium forme avec l’air agit comme une couche protectrice qui rend l’aluminium, et ses alliages, résistants à la corrosion. Cependant, l’aluminium peut être attaqué par des substances acides diluées et le par le souffre., tandis que des hautes concentrations de sel peuvent provoquer une migration. L’aluminium est donc en général muni d’un revêtement qui empêche la migration dans les deux sens.

Il peut être utilisé sans revêtements lorsque le contenu possède un pH neutre. L’aluminium sans revêtement est donc aussi utilisé pour les huiles.


Pourquoi les Emballages en Aluminium pour Cosmétiques possèdent-ils un Revêtement ?

Selon l’Agency For Toxic Substances and Disease Register aux États-Unis, seule une petite quantité d’aluminium peut pénétrer dans le corps par contact cutané. Cependant, puisqu’il existe des risques qu’en cas de contact avec la peau humaine, l’aluminium puisse provoquer un stress oxydatif, il est conseillé de munir les emballages aluminium pour cosmétiques d’un revêtement. L’on reporte également que l’aluminium est aussi lié à des problèmes de santé divers par accumulation lors de contacts répétés.

D’un autre côté l’aluminium étant le troisième élément le plus abondant sur terre d’après Scientific American, il est difficile à éviter. Cependant, afin de respecter les normes de qualité les plus strictes pour les êtres humains, les boites, tubes et aérosols en aluminium sont munis d’un revêtement.

Revêtements pour Aluminium

Les revêtements sont appliqués sous forme liquides, en solution ou dispersion. Le revêtement est généralement en polymères plastique. Le type et le nombre de revêtements dépendent du produit qui doit être emballé.

Les revêtements peuvent être appliqués à l’aluminium une fois les formes différentes telles que boites, tubes, etc. prêtes. Avant la création du récipient, le laminage est le procédé utilisé pour ajouter la couche protectrice.

Laminage : Le métal est stratifié/extrudé avec du thermoplastique, fabriqué en films de polypropylène, polyéthylène téréphtalate, polyamide (nylon) ou à l’aide d’une combinaison de polypropylène/nylon.

Revêtement : Dans le cas du revêtement, différents matériaux sont utilisés pour différents récipients en fonction de la flexibilité de l’emballage, mais ils sont en général épais de seulement 1 à 10 μm (microns).

  • Les bombes aérosols utilisent une couche de base en époxy phénol et une couche supérieure en vinyle.

  • Les boites à trois pièces sont revêtues d’époxy-anhydride.

  • Les revêtements des tubes sont normalement en époxy phénols, organosols ou polyesters (par ex. DE5449-4).

  • Les revêtements des couvercles sont principalement en polyacryliques, poly-méthacrylique, copolymères polyvinyle chlorure ou polyoléfine.

Les résines époxy contiennent des BPA. Cependant, après la découverte de leurs effets néfastes pour la santé des êtres humains, de larges efforts ont été faits pour produire des résines époxy sans BPA. D’après les directives de l’UE, le BPA des vernis et revêtements des emballages ne peuvent excéder une limite de migration de 0,05 mg BPA par kg de nourriture (mg/kg).

En général, bien que les vernis et revêtements ne soient pas régulés par l’Union Européenne, les substances de contact doivent respecter les règlements cadres européens (EC) No 1935/2004.

Recycler les Récipients en Aluminium Mélangé

L’aluminium est recyclable mais après application de revêtements plastiques, il est classifié ‘difficile à recycler’. Il existe de nombreuses méthodes pour séparer et recycler les deux types de matériaux. La pyrolyse est l’une des moins coûteuse, et donc la plus utilisée, Elle permet de brûler les revêtements plastiques, laissant juste l’emballage aluminium, qui peut ensuite être fondu et recyclé. Le traitement thermochimique est la méthode connaissant un succès grandissant, car elle permet de réduire les émissions de monoxyde de carbone et de dioxyde de carbone qui sont relâchés lors du brûlage de plastiques par combustion et gazéification. La pyrolyse permet de récupérer 99% de l’aluminium, pratiquement sans aucunes impuretés. Le métal ainsi extrait est pur à 99.9%. Ce système de recyclage produit le métal en utilisant seulement 5% de l’énergie requise pour produire l’aluminium original. De plus, le plastique se décompose en ses composants monomères en produisant une petite quantité de pétrole, ce qui permet de le récupérer et le réutiliser.

L’aluminium Reste une Ressource Vitale

Grâce à une collecte plus systématique et un meilleur recyclage des déchets, l’aluminium, même lorsqu’il possède un revêtement, reste toujours un matériau pour emballages respectueux de l’environnement.

New Call-to-action

Topics: Cosmétique, Metal Packaging FR, Private Label Cosmetics FR