New Call-to-action

Qu’est-ce que l’emballage idéal universel ? C’est une question qui n’a pas vraiment de réponse. Les emballages sont conçus spécifiquement pour satisfaire aux exigences de chaque produit. Dans le domaine des cosmétiques, les produits sont tous très différents, les emballages idéaux sont donc variés et dépendent grandement de l’objectif du produit, de ses ingrédients et de la clientèle ciblée.

L’emballage est composé de deux parties : la spécification et le corps. Ces composants sont également désignés comme des composantes de design ou non. La spécification regroupe tous les aspects esthétiques, tels que la forme, la couleur et le design de l’étiquette de l’emballage. Le corps reprend l’intégrité structurelle de l’emballage avec des éléments tels que les matériaux et les types de fermeture utilisées [1]. Ces deux composants sont importants car ils aident à vendre le produit et à le protéger pour les consommateurs. Dans un marché de plus de 550 milliards de Dollars, de nombreux produits différents sont disponibles et l’emballage est l’une des toutes premières choses qui différencie les produits les uns des autres [2].

Download Ebook 1

La première exigence à prendre en compte pour un emballage pour cosmétiques est sa capacite à attirer les consommateurs. La plupart des consommateurs décident ce qu’ils vont acheter lorsqu’ils sont déjà dans les rayons du magasin. Dans ce cas-là, l’élément visuel de l’emballage aide à différencier le produit de ses compétiteurs et attire le regard du consommateur. Il existe plusieurs façons de réaliser cela, comme par exemple en utilisant une forme unique, des couleurs attrayantes, ou un logo marquant. Le design d’emballage unique est de plus en plus populaire. Par exemple, la marque française Paul & Joe offre un rouge à lèvres dont l’emballage est en forme de tête de chat. Comme ils ont une grande influence sur les consommateurs, il est important de consacrer du temps au choix des aspects de design d’un emballage [3,5].

La seconde chose à faire est de rendre l’emballage structurellement stable. Cela signifie en priorité choisir le matériau extérieur adéquat, la fermeture et les revêtements intérieurs à utiliser. Ces décisions se basent sur les ingrédients du produit, comment il sera transporté, et les possibles contaminations auxquelles il peut être exposé. Les cosmétiques sont connus pour posséder une longue liste d’ingrédients, certains pouvant être corrosifs [4,6]. Il est crucial d’étudier soigneusement les possibles interactions entre les ingrédients et les matériaux de l’emballage.

Download Ebook 2

Enfin, il convient de déterminer si des options additionnelles doivent être ajoutées à l’emballage pour cosmétiques. Il existe plusieurs catégories d’options, qui regroupent tous les éléments n’appartenant pas aux deux domaines cités précédemment. Mentionnons quelques exemples tels que les absorbeurs d’humidité, les liens technologiques (comme les codes QR) et les bons. Tout cela permet à l’emballage d’offrir des avantages supplémentaires, mais ne sont pas nécessaires pour satisfaire aux exigences gouvernementales minimales. Les absorbeurs d’humidité offrent une grande protection pour les emballages aux contenus humides, sensibles à l’eau ou qui seront transportés dans des conditions dangereuses. Les liens technologiques sont de plus en plus populaires et aident à fournir des informations supplémentaires aux consommateurs, informations n’ayant pu être placées sur l’emballage par manque de place [9]. Il peut s’agir de liens vers des vidéos ou des liens vers le promoteur. Les bons sont une façon classique pour faire gonfler les achats des consommateurs. Ils sont faciles à ajouter et constituent une façon pratique de maximiser un produit.

Globalement, la création d’un emballage pour cosmétiques idéal nécessite beaucoup de recherche, de réflexion et de temps. Il s’agit d’un processus complet dans lequel de nombreux aspects interconnectés doivent être analysés. En fin de compte, l’emballage ‘idéal’ est différent pour chaque produit et doit être conçu au cas par cas. Cela dit, cet emballage idéal pour tout cosmétique doit prendre en compte les aspects de design ou autres présentés ici.

New Call-to-action


References

[1] "Package components (PL/SQL)")  (retrieved May 2019), par IBM Knowledge Center.

[2] “Cosmetics Market by Category (Skin & Sun Care Products, Hair Care Products, Deodorants, Makeup & Color Cosmetics, Fragrances) and by Distribution Channel (General Departmental Store, Supermarkets, Drug Stores, Brand Outlets) - Global Opportunity Analysis and Industry Forecast” (2016), par Allied Market Research.

[3] "The 10 Most Creatively Packaged Cosmetics" (2012), par  Danielle Pistono.

[4] "How to design cosmetics packaging: the ultimate guide " (2018), par Deanna deBara.

[5] “The importance of packaging attributes: a conjoint analysis approach" (2018), par Pinya Silayoi et Mark Speece.  

[6] "Cosmetics and Perfumes. In: Glossary for the Worldwide Transportation of Dangerous Goods and Hazardous Materials"  (1999), Malcolm A. Fox.

[7] "What you should know when packaging cosmetics compliant to FDA regulations" (2016), par Alex Cosper.

[8] "Understanding cosmetics-regulation" (retrieved April 2019), par Cosmetics Europe.

[9]  “Cosmetic Products: Learning to Read Labels” (2012 ), par European Journal of Dermatology.

Topics: Cosmétique, Metal Packaging FR